PPU Quartier des spectacles – Pôle Quartier latin : mémoire de Culture Montréal

16 novembre 2012 à 16 h 49
 

Culture Montréal présentait son mémoire sur le projet de programme particulier d’urbanisme (PPU) Quartier des spectacles – Pôle Quartier latin, le 8 novembre 2012, à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

Extrait (le document complet peut être consulté sur le site de Culture Montréal au www.culturemontreal.ca)

(…)

Le projet de revitalisation du Quartier des spectacles est l’une des priorités citées au Plan d’action 2007-2017 – Montréal, métropole culturelle. Cette intervention s’avérait nécessaire à plusieurs égards : pour le maintien de la réputation internationale de Montréal comme ville de culture; pour une réelle appropriation ou réappropriation du secteur par les citoyens ainsi que par les créateurs, organismes et lieux culturels qui le font vivre et vibrer; pour la confirmation du secteur à titre de pôle culturel et haut-lieu de création, de production et de diffusion; pour le maintien d’une « image de marque » qui lancera un appel remarqué aux clientèles locales et extérieures; et pour une réelle mise en interaction du secteur avec le très riche réseau culturel et artistique s’étendant sur l’ensemble de l’île. Ce dernier point, soit le dialogue et la relation d’échange que saura établir le pôle Quartier latin, carrefour stratégique entre le Vieux-Montréal, le centre-ville, le Plateau-Mont-Royal et le Village, avec les pôles culturels présents sur toute l’île, constitue l’une des clés de la réussite du projet et trace la voie vers une meilleure fréquentation de circuits artistiques et culturels que la Ville de Montréal a tout avantage à développer et mettre en valeur dans les années à venir.

Culture Montréal est satisfait de constater que de faire du Quartier latin un laboratoire de bonnes pratiques en développement urbain durable est un objectif du présent PPU. Soulevons toutefois qu’en termes de développement durable, ce sont majoritairement des préoccupations d’ordre environnemental qui sont abordées dans le PPU : transport actif, gestion des déchets, qualité des milieux de vie (répercussions de l’environnement urbain sur la santé publique) et agriculture urbaine. Notons que la philosophie du développement durable sous-tend une approche holistique, intégrant toutes les composantes d’une collectivité ainsi qu’un calcul des impacts dépassant le cadre physique d’intervention dicté par un PPU ou autre plan de développement ciblé. Ainsi, la mise en relation du pôle Quartier latin avec les quartiers limitrophes, voire l’ensemble du territoire montréalais, est essentielle à l’application des principes de développement durable et ce, dans toutes les sphères d’intervention (urbanisme, transport, services, infrastructures, design, architecture, etc.). Culture Montréal est d’avis que le PPU doit démontrer le souci d’établir une synergie entre le secteur visé et les secteurs environnants, dont certains sont sujets à des transformations majeures dans un avenir rapproché (pensons, entre autres, au site du futur CHUM, au Vieux-Montréal, aux campus universitaires, etc.). En effet, seul le respect du contexte urbain global dans lequel le projet de développement se situe garantira son succès sur un horizon temporel prolongé. De plus, le projet de revitalisation du pôle Quartier latin, et les divers outils encadrant sa réalisation, viendront transformer sa configuration physique et lui conférer une nouvelle dynamique dans laquelle doivent s’inscrire une vitalité culturelle et artistique propre à l’identité et à l’histoire du secteur, ainsi qu’une qualité de vie découlant de la mise en place de services et composantes – environnementales ou autres –, répondant aux besoins des résidents actuels, tant individuels qu’institutionnels. Ainsi, Culture Montréal est d’avis que la Ville de Montréal doit s’assurer de la cohérence absolue de tout PPU, dont les orientations et moyens de mise en œuvre doivent être conséquents avec le Plan d’urbanisme, le Plan de transport de la Ville de Montréal et les orientations du Plan d’action 2007-2017 Montréal, métropole culturelle.

POUR UN QUARTIER CULTUREL HABITÉ   

ART PUBLIC

TRANSPORT

PRÉSERVER LE PATRIMOINE EXISTANT

 

 

Source :
Image à la une – Université du Québec à Montréal (UQAM)

 

 

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire