Organismes culturels locaux, prenez part au développement de Montréal, métropole culturelle francophone, plurielle et internationale !

5 février 2013 à 16 h 44
 

Les arts, la culture et le patrimoine sont des transmetteurs de la langue française et des moteurs de son actualisation, de son développement, de son expression et de son partage par les citoyens de toutes origines et conditions qui vivent dans la métropole.

Une métropole culturelle incarnée dans ses quartiers

De par le monde, les villes les plus enviées sont aussi les plus dynamiques au plan culturel. Le positionnement de Montréal comme métropole culturelle francophone différenciée, prospère et influente passe notamment par le développement de ses quartiers.

Dans chacun de ces quartiers, les organismes locaux contribuent à bâtir l’identité et à faire rayonner le caractère distinctif de la ville.  Parce qu’ils sont des intervenants de première ligne sur le terrain et qu’ils ont un contact direct avec les citoyens, ces acteurs locaux sont bien placés pour promouvoir la langue française comme langue commune au cœur de la vie publique et comme patrimoine commun à protéger et à développer.

Le Français en scène

Notre projet Le Français en scène permet aux organismes culturels de chaque quartier de la ville de participer au développement de Montréal, métropole culturelle francophone.

Nous avons tous un rôle à jouer

Nous vous invitons à fixer une rencontre avec Christiane Loiselle, chargée de projet à Culture Montréal, qui vous fera mieux connaître Le Français en scène. Cette rencontre d’information dure environ 30 minutes (on se déplacera pour aller vous voir) et vous permettra entre autres de vous faire part des différents moyens disponibles par lesquels votre organisme peut contribuer à ce projet.  Des subventions pourraient être disponibles dans certains cas.

Communiquez sans tarder avec Christiane Loiselle au (514) 4485-0303 poste 36 ou à

 

Source
Image à la Une : Sylvain Légaré, pour Culture Montréal (2010)

 

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire