Sight & Sound 2013

18 avril 2013 à 13 h 18
 

Pour sa 5ème édition, le festival en art et technologie, Sight & Sound, présente plus de 30 artistes locaux et internationaux, 11 performances, 8 installations, 7 ateliers et 2 conférences, au Centre de production & d’exposition Eastern Bloc. Cette édition est très spéciale puisqu’elle célèbre le 5ème anniversaire d’Eastern Bloc, 5 années où plus de 500 artistes ont été présentés.

Sight & Sound offre au public de vivre des expériences intimistes, inédites et saisissantes par une approche critique et processuelle du domaine de l’art et des technologies. Cette année, le festival a pour thème le marché noir, et propose des installations et performances dont la plupart sont produites spécialement pour l’événement ou bien présentées en première mondiale ou nord américaine.

Les artistes et collectifs invités :

Jean-Baptiste Bayle (FR/PT), Steve Bates (CA), Jackson 2Bears (CA), Area C (US), Jennifer Chan (CA/US), Vincent Chevalier (CA), Paolo Cirio (IT/US), Melissa F. Clarke (US), Mario de Vega (DE/MX),Heather Dewey-Hagborg (US), Thomas Dexter (US), Bill Doran (IE/CA)
Constant Dullaart (NL), Future Archaeology (US), Émilie Gervais (CA/FR), Arthur Heist (DK), Garnet Hertz (CA/US), Ted Hiebert (CA), Brendan Howell (US/DE), Ellie Irons (US), Doug Jarvis (CA), Ryan Jordan (UK),Michelle Lacombe (CA), R. Lyon (US), Nicolas Maigret (FR), Victor Mazón Gardoqui (ES/DE), Joseph Moore (US), Noxious Sector Arts Collective (CA), Dan Phiffer (US), Matthew Radune (US), Tasman Richardson (CA), Nat Roe (US), Erin Sexton (CA)

Toute la programmation : http://sightandsoundfestival.ca/

Thème : le marché noir

Sous la thématique du ‘marché noir’, cette édition de Sight & Sound cherche à explorer les structures rhizomiques infiltrées au sein des systèmes cachés de la société. On se demande comment il est possible de démystifier le marché noir et ses impénétrabilités présumées. Comment pouvons-nous réellement étudier les mécanismes inclus dans les réseaux clandestins globaux et localisés ? Dans le monde connecté d’aujourd’hui, le marché noir a-t-il toujours une aura aussi mystérieuse ? La programmation soignée du festival, de performances, d’installations, de conférences, d’ateliers et d’interventions en ligne ou hors ligne, est une proposition pour faire la lumière sur ces inquiétudes. Elle a été élaborée à partir d’un processus déconstructif appliqué au domaine numérique, exposant les mécanismes, visibles et invisibles, qui co-existent et sont maintenus par les structures de pouvoir politiques et économiques dominantes.

***

Le festival:

Sight & Sound est un festival annuel visant à rassembler les artistes des nouveaux médias canadiens et internationaux. Le festival dévoile l’effort des artistes audio et vidéo ainsi que celui des artistes pratiquant les divers modes de production numérique en se concentrant sur la performance audio/visuelle, l’installation audio/visuelle et les pratiques interactives. Les 30 artistes et théoriciens invités sont représentés par une nouvelle génération de praticiens en art numérique.

Cette cinquième édition de Sight & Sound promet de délivrer la plus excitante et extensive programmation du festival qui n’est pas seulement éblouissante et engageante sur le plan esthétique, mais aussi critique de la culture numérique contemporaine et decisive de notre avenir technologique.

Eastern Bloc a 5 ans !

Eastern Bloc célèbre cette année son cinquième anniversaire durant Sight & Sound. Depuis sa création, l’organisme a présenté plus de 500 artistes. Il a permis au public québécois de découvrir des artistes internationaux reconnus en art numérique et a offert de fantastiques opportunités à de nombreux artistes locaux émergents pour l’avancement de leur carrière. Eastern Bloc c’est aussi un lieu très particulier qui a une histoire importante pour la culture et le patrimoine industriel de Montréal. Son bâtiment a été construit pour des activités de l’industrie du textile au début du 20ème siècle  et qui sont aujourd’hui révolues dans tout le quartier. À travers les 5 dernières années, Eastern Bloc s’est donné comme mandat d’investir ce lieu industriel avec une toute nouvelle vie et en conservant ses valeurs architecturales. Eastern Bloc contribue donc depuis 5 ans au développement local et à la préservation du patrimoine industriel montréalais grâce à des activités culturelles et artistiques.

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire