LE GRENIER : un voyage dans l’univers théâtral japonais au Théâtre Rouge du Conservatoire

24 avril 2013 à 14 h 04
 

Connaissez-vous les hikikomoris ? Ce phénomène de réclusion volontaire qu’on a identifié chez les jeunes Japonais de 18 à 30 ans ? Effet néfaste d’une société orientée vers la performance à tout prix, ce phénomène constitue le sujet de la pièce Le grenier, de Yôji Sakate, qu’interpréteront les 11 finissants du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, au Théâtre Rouge, du 3 au 11 mai 2013, à 20 h et le samedi 4 mai, à 15 h (relâche le 5 mai). Catherine Vidal signe la mise en scène de la pièce traduite par Corinne Atlan, qu’elle a adaptée avec la contribution d’Olivier Sylvestre.

Une mystérieuse entreprise vend des greniers en kit permettant de vivre coupé du monde. Un homme s’est suicidé. Son frère cherche à retrouver qui fabrique ces « greniers ». Son enquête le mènera jusqu’au constructeur, à l’issue d’un défilé de personnages touchants ou inquiétants, qui se croisent dans l’espace clos du « grenier ».

« Si la pièce traite de réclusion, de pression sociale, de mal-être, de sentiment de non-adéquation, de refus du passage à l’âge adulte, elle traite également en filigrane de fraternité et du geste créateur dans les jeux de l’enfance », mentionne Catherine Vidal. Les hikikomoris constituent aujourd’hui plus de 0,2 % de la population au Japon et le phénomène a été identifié en Espagne, en Italie et en France.

Simon Beaulé-Bulman, Anne-Marie Binette, Catherine Chabot, Olivier Gervais-Courchesne, Catherine Leblond, Emmanuelle Lussier Martinez, Kasia Malinowska, Elisabeth Payeur, Antoine Rivard-Nolin, Maude Roberge Dumas et Guillaume Rodrigue nous convient, pour leur dernière production au Conservatoire, à pénétrer cet univers particulier. Gageons qu’ils réussiront à nous y transporter complètement.

Les décors et les accessoires sont de Julie Measroch, les costumes d’Elen Ewing et les éclairages sont d’Alexandre Pilon-Guay. L’ambiance sonore de la pièce a été conçue par Catherine Vidal et Francis Rossignol.

Le Théâtre Rouge du Conservatoire est situé au 4750, avenue Henri-Julien (métro Mont-Royal), à Montréal. Les billets, au coût de 10 $ et de 5 $ pour les étudiants, sont disponibles à la billetterie du Conservatoire (514 873-4283, poste 313), du mardi au vendredi, entre 13 h 30 et 17 h 30, ou une heure avant les représentations, ainsi que sur le réseau Admission : www.admission.com (1 855 790-1245).

 

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire