Résonances

31 octobre 2014 à 13 h 13
 

Résonances
Du 19 AU 22 NOVEMBRE 2014
À 21 h à l’Église Ste-Brigide, 1155 rue Alexandre de Sève, Métro Beaudry

BILLETTERIE
pontbridge.com
ou à la porte 23$ / 18$ étudiants
(argent comptant seulement)

« Les liaisons dangereuses » de Laclos, version Müller, porté par des corps vieillis projetés nus sur des écrans transparents. Un érotisme de la pourriture, une extase de l’épuisement, les ravages du désir exhibés, mais n’ayant plus la force de l’assouvissement. Une simplicité du geste, un quotidien à tuer le temps qui nous tue. La beauté de ces corps, d’où persiste la volonté du désir. Une volonté exacerbée par la perte de la foi, la dégradation des repères, la dégénérescence des organes. Un combat perdu d’avance, le pourrissement ne fait jamais marche arrière. Tant politique qu’organique. Le capitalisme porterait-il en lui son propre abcès ?

Carole Nadeau propose un brouillage disciplinaire, un espace déambulatoire où le spectateur peut quadriller le territoire scénique mis à sa disposition agissant sur son parcours sensible, dans une relation mobile et fluctuante avec les paroles, les corps, les espaces et les images en présence, opérant son propre corps à corps à l’œuvre.

Inspiration libre de Quartett de Heiner Müller et des toiles du peintre Francis Bacon

Une production Le Pont Bridge
Conception et vidéographie CAROLE NADEAU
Production LUCIE MINEAU
Direction technique et éclairage MICHEL FORDIN
Environnement sonore MARTINE H. CRISPO et GUILLAUME THIBERT
Performance vidéo FRANCINE BEAUDRY, WILFRID DUBÉ, ISIDORE LAPIN, ROLANDE LAPOINTE, MICHELINE LETOURNEUR, ÉRIC RAYMOND LOISEAU, MICHEL OUELLETTE, SUZANNE ST-MICHEL

Performance in situ SARAH CHOUINARD-POIRIER, STEEVE DUMAIS, ALAIN FRANCOEUR, LUCAS JOLLY, R M LE GUERRIER, JACQUELINE VAN DE GEER
Promo vidéo RACHEL ET MICHEL Graphisme GENEVIÈVE LE GUERRIER-AUBRY
Un merci tout spécial à La Chaire de Recherche du Canada Dramaturgie sonore au théâtre de l’UQAC et à Jean-Paul Quiennec.

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire