WOULD

7 novembre 2017 à 14 h 16
 

WOULD
Mélanie Demers | MAYDAY
Danse

Du 11 au 15 décembre 2017

CAPSULE VIDÉO

LA CHAPELLE | 3700 SAINT-DOMINIQUE MONTRÉAL | BILLETTERIE 514.843.7738 | www.lachapelle.org

Horaire des représentations
11 décembre 19h
+ 12, 14 et 15 décembre 20 h

« On sent que Mélanie Demers, en dialogue avec les deux interprètes de carrière, touche au noyau dur de sa démarche : la puissance des mots délestée de toute tentation de récit, le jeu en adéquation à la danse, sans autre prétention. » – F. Doyon, Le Devoir, avril 15

Tout juste arrivée de Vancouver et en préparation de son départ pour Rio de Janeiro avec Animal Triste, MAYDAY prend d’assaut La Chapelle en décembre pour une reprise attendue de WOULD à Montréal. Créée en 2013 à l’initiative de la compagnie firstthingsfirst, WOULD, de la chorégraphe engagée Mélanie Demers, s’est produite à l’Usine C en 2015 avant de partir en tournée. Sélectionnée cinq fois pour les prix Dora Mavor Moore, la pièce a remporté le prix de la performance masculine pour l’interprétation saisissante de Marc Boivin et s’est vu remettre le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2014-2015.

Petite méditation sur la potentialité et l’utopie, WOULD reflète la manie que nous avons de nous projeter dans l’avenir, de spéculer sur le meilleur, de redouter le pire. Deux interprètes tout en force s’affrontent et se confrontent comme deux bêtes s’approchent à pas mesurés, prises entre les frontières de ce qui est et de ce qui pourra être. Réflexion sur les échecs, les chutes et les actes manqués qui ponctuent les parcours imparfaits de nos vies, WOULD met en scène la puissante présence de Marc Boivin et la force tranquille de Kate Holden.

Artiste multiplateforme, Mélanie Demers fonde en 2007 sa compagnie MAYDAY, à Montréal. Son travail séduit par son originalité, son intensité et sa complexité, alors qu’il explore les zones sombres de la condition humaine. Socialement engagée, elle développe un art qui n’a de sens que dans sa portée politique et sa capacité à susciter l’action et la réflexion. C’est dans cette perspective qu’elle crée les pièces Les Angles Morts (2006), Sauver sa peau (2008), Junkyard/Paradis (2010), Goodbye (2012) et MAYDAY remix (2014). En 2016, elle commence un nouveau cycle de création avec Animal Triste et Icône Pop. Les deux œuvres partent en tournée internationale et Icône Pop se mérite le Buddies in Bad Times Vanguard Award for Risk and Innovation suite à son passage au SummerWorks Performance Festival à Toronto, en août dernier. Mélanie Demers a récemment été invitée à œuvrer à l’étranger à titre de chorégraphe au Skånes Dansteater, à Malmö (Suède), pour la création de Something About Wilderness, et à OpreaEstate Festival, à Bassano (Italie). À ce jour, elle compte une vingtaine de créations à son actif. Elle a présenté ses œuvres dans une trentaine de villes en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie.

Une production de MAYDAY et firstthingsfirst.

Mise en scène, textes et chorégraphie : Mélanie Demers avec la collaboration des interprètes
Interprétation : Marc Boivin, Kate Holden

Direction des répétitions : Anne-Marie Jourdenais Lumières : Alexandre Pilon-Guay Musique : Joshua Van Tassel Travail de voix : Sabrina Reeves Direction technique et régie : Olivier Chopinet Costumes : Mélanie Demers en collaboration avec les interprètes

Commentez via Facebook

commentaire(s)

Laisser un commentaire