Initiatives
Magazine
Opinions
Sur un ton ludique et percutant, Annie Roy et Pierre Allard (ATSA), produisent et diffusent des œuvres et événements transdisciplinaires sous forme d’interventions, d’installations, de performances ou de mises en scène réalistes motivées par le désir d’interpeller la population envers des causes sociales, environnementales et patrimoniales cruciales et préoccupantes. Leur démarche vise à ce que le propos esthétique et symbolique de l’art soit aussi un outil d’interaction et d’éducation populaire,  nous confrontant à  nos responsabilités individuelles et collectives et redonnant à la place publique sa dimension d’espace ouvert à la rencontre, à la réflexion. L’ATSA s’engage dans un mouvement créatif, pacifiste et responsable, faisant la promotion d’un développement durable et respectueux des droits fondamentaux de l’homme et de la nature. ATSA est récipiendaire d’une mention d’honneur au Prix du maire de Montréal en démocratie 2013, du Prix Giverny Capital 2011, du prix Pratt & Whitney du Conseil des Arts de Montréal : Nature de l’Art, du prix Citoyen de la Culture 2008 décerné par les Arts et la Ville pour l’État d’Urgence et du prix Artistes pour la Paix 2008. ATSA est aussi fier d’avoir été porte-parole du mouvement artistes citoyens au cœur de la Cité  (2013), du 5ème Sommet citoyen de Montréal (2009), de la 22ème Exposition inter-collégiale d’arts plastiques du Réseau Inter-collégial des Activités Socioculturelle du Québec (RIASQ 2010) et des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale (2011). L’ATSA s’implique aussi en tant que membre du Conseil d’administration du RAIQ.