Initiatives
Magazine
Opinions
Située à la frontière entre les métiers d’art, le design, et les arts visuels, l’ébénisterie d’art est plurielle et novatrice. L'École d'ébénisterie d'art de Montréal est une école-atelier qui offre une formation collégiale technique, des cours de loisirs et des ateliers de perfectionnement en ébénisterie artisanale. Issue de la tradition de l’École du meuble de Jean-Marie Gauvreau, l’École d’ébénisterie d’art de Montréal a pour mission la formation et l'épanouissement des créateurs qui développent la signature québécoise en ébénisterie d'art.De l’École du Meuble de Gauvreau à l’École d’ébénisterie d’art de MontréalAu début du 20e siècle, les marchés sont inondés par des produits américains issus de la révolution industrielle, et la production artisanale québécoise est en crise. Le gouvernement de l’époque décide d’intervenir et de voir à la formation des artisans pour stimuler le domaine. En 1935, Jean-Marie Gauvreau, ébéniste passionné formé à l’École Boulle de Paris, fonde l'École du meuble, une initiative qui s’inscrit dans la volonté du gouvernement de développer un réseau de formation professionnelle et technique. L’enseignement est assuré par des artistes et des artisans professionnels renommés (architectes, designers, décorateurs, ébénistes, sculpteurs, peintres, forgerons, céramistes, tisserands, tapissiers et critiques d'art). L’École du meuble est reconnue comme une institution phare dans le domaine de la création québécoise. En 1958, l'École du meuble est devenue l'Institut des arts appliqués, et en 1969, elle est intégrée au Cégep du Vieux Montréal.En 1984, le gouvernement du Québec a convenu une entente avec le milieu des métiers d’art concernant la formation et les services spécialisés offerts aux artisans. Cette entente donna lieu au Plan national de formation en métiers d'art.Le cégep du Vieux Montréal, chargé de mettre en œuvre ce plan pour l'ouest du Québec, a créé l'Institut des métiers d'art (IMA), un organisme chargé de maintenir des partenariats avec des écoles-ateliers afin de dispenser le programme de formation collégiale technique de métiers d’art avec ses huit voies de spécialisation (céramique, construction textile, impression textile, ébénisterie artisanale, joaillerie, lutherie-guitare, maroquinerie, verre).La formation collégiale technique en métiers d’art - option ébénisterie artisanale est offerte depuis plus de 25 ans à Montréal. Ce programme de formation a longtemps été géré par l’IMA. En 2007, le programme de formation technique en ébénisterie artisanale est devenu officiellement une école-atelier indépendante, l'École d'ébénisterie d'art de Montréal (ÉÉAM). En avril 2010, le Conseil d’administration de l’ÉÉAM procéda à l’engagement de son premier Directeur général, Monsieur Claude Jacob.À l’automne 2011, l’ÉÉAM a révisé sa grille de cours afin de consacrer davantage d’heures au développement conceptuel. Depuis, en plus d’offrir une formation technique de qualité inspirée des savoir-faire traditionnels, l’ÉÉAM mise sur la création et le design, dans le but d’offrir une formation complète, équilibrée et contemporaine.