Initiatives
  • UTOPIE(S)
    Olga Claing - 9 janvier 2018 à 11 h 58

    UTOPIE(S) Du 13 février au 10 mars 2018 UNE PRODUCTION DE VOLTE 21 * UN EVENEMENT FESTIF D’UNE DUREE DE… Lire la suite

Magazine
Opinions
Lucila Guerrero est née au Pérou où elle a grandi. Écolière, elle s'impliquait intensément dans diverses activités artistiques entre autres dans des chorales, groupes de théâtre, de danse et de peinture, activités pour lesquelles elle obtenait souvent des reconnaissances.Plus tard, elle a trouvé dans l'informatique une grande passion qui l’a suivie pendant 15 ans comme développeur de logiciels. Elle a continué ses activités artistiques en parallèle, en fusionnant ses deux intérêts. Au Pérou, elle a donné des ateliers de dessin numérique en programmation Logo ou fait point par point à l'ordinateur.C’est en 2004 lors d'une grossesse difficile, qu’elle découvre la photographie et elle devient tout de suite fascinée par ce moyen qui lui permettait de s'exprimer et de montrer sa vision de son monde intérieur et extérieur. Son apprentissage a été empirique et passionné.Plus tard, elle reçoit la confirmation d'autisme de son fils. Elle se rend compte de sa propre différence et sa vie détournera son cours pour aller autour des recherches et des spécialistes. Dans ces moments difficiles de solitude, d'incertitude, d'introspection et de questionnement, elle trouve un brin de lumière dans sa source d'harmonie émotive : la photographie. Elle a également été diagnostiquée Asperger, une condition dans le spectre de l'autisme. Ce moment-là représente la fin de sa période difficile et elle reprend sa vie d'une façon différente, notamment plus solide.En 2004, Lucila Guerrero a commencé son apprentissage autodidacte de la photographie. Par l'exploration au début et par l'échange avec des groupes d'amateurs et par des lectures par la suite. Elle a développé ses propres techniques dans la pratique quotidienne. En 2009, elle a suivi une formation en infographie pour connaître davantage les techniques graphiques à l'ordinateur. Tournant décisif en 2011, elle décida de faire de son art son activité de vie. Ses démarches ont commencé avec le développement et la mise en ligne de son site web pour exhiber ses œuvres et pour établir un premier contact avec le public.Lucila Guerrero travaille actuellement comme artiste autonome. Elle continue a produire activement ses œuvres et elle participe à des événements ou expositions.  Elle est l'auteure de "Lundi, je vais être Luka", Bayard Canada 2013, un livre qui contient une trentaine de photographies prises entre 2005 et 2010. La collection montre des situations de son expérience personnelle dans le but de proposer une réflexion sur la diversité. Elle est devenue membre professionnel du Regroupement d'artistes en arts visuels du Québec (RAAV) en août 2013.  Elle appartient également aux associations: Créations Léonarts, Diversité Artistique de Montréal (DAM), Visions sur l'Art Québec (VSAQ) et Regroupement arts et culture de Rosemont - Petite-Patrie.   Elle est co-fondatrice de Aut'Créatifs, mouvement pour la neurodiversité et la reconnaissance positive de l'autisme.