Initiatives
  • UTOPIE(S)
    Olga Claing - 9 janvier 2018 à 11 h 58

    UTOPIE(S) Du 13 février au 10 mars 2018 UNE PRODUCTION DE VOLTE 21 * UN EVENEMENT FESTIF D’UNE DUREE DE… Lire la suite

Magazine
Opinions
Après des études en histoire de l'art et en littérature à l'Université de Montréal, Michel Sabourin entreprend une carrière en journalisme qui le mène d'abord au Journal d'Hydro Québec (1968-69) et par la suite à Québec-Presse (1969-1972). En 1972, il retourne à ses premiers amours en prenant la direction artistique du Café Campus, qu'il avait contribué à fonder en 1967 alors qu'il était vice-président de l'Association des étudiants de l'Université de Montréal. En 1978, en compagnie de Rubin Fogel, il démarre sa propre entreprise de production artistique, Productions Fogel-Sabourin, qui deviendra l'une des plus importantes sociétés de production de concerts au Canada. En 1981, il fonde Musiart, une société dédiée à la gérance et à la production d'artistes québécois. Musiart a géré et produit les spectacles ou les disques d'un grand nombre d'artistes québécois de renom dont Daniel Lavoie, Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland, Claude Léveillée, Richard Séguin, Marie-Denise Pelletier, Marjo, Claude Dubois, Claire Pelletier, Pierre Légaré, Le Groupe sanguin, Marie-Lise Pilote, Lévesque & Turcotte, Okoumé... En 1984, Rubin Fogel et Michel Sabourin s'offrent leur propre salle de spectacles en aménageant un lieu de 450 places sur l'Avenue du Parc. Le Club Soda deviendra une véritable institution montréalaise dans les domaines de la chanson et de l'humour. En 1999, ils rénovent au coût de 3,7 millions de dollars un ancien cinéma du boulevard Saint-Laurent, au cœur du « Red light » montréalais. Au cours de son histoire qui s'étend sur plus de 25 ans, le Club Soda a reçu plus de 5000 spectacles et au-delà de 2 millions de spectateurs ont franchi ses tourniquets. En 1984, Rubin Fogel et Michel Sabourin s'offrent leur propre salle de spectacles en aménageant un lieu de 450 places sur l'Avenue du Parc. Le Club Soda deviendra une véritable institution montréalaise dans les domaines de la chanson et de l'humour. En 1999, ils rénovent au coût de 3,7 millions de dollars un ancien cinéma du boulevard Saint-Laurent, au cœur du «Red light» montréalais. Michel Sabourin a été président de l'ADISQ de 1991 à 1993 et a siégé au conseil d'administration de cette association sans interruption de 1983 à 2008. Il a aussi été membre du conseil d'administration de la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles) et président de la commission du disque et du spectacle de cet organisme, de 1998 à 2006. Michel Sabourin fait également partie du conseil d'administration du Partenariat du Quartier des spectacles. Enfin, il est le président de la Corporation de développement urbain du Faubourg Saint Laurent, une association qui réunit les riverains du Quartier des spectacles.